Votre rattachement administratif

A l’issue de la phase d’approfondissement, et après avoir soutenu votre thèse de médecine, vous entrez dans la phase de consolidation et devenez « Docteur Junior ».

Pour toute question relative à votre situation personnelle, votre rémunération ou encore le suivi de vos congés, vous pouvez prendre contact avec vos gestionnaires à la Direction des Affaires Médicales et de la Stratégie Médicale Territoriale.

Vous restez rattaché administrativement aux Hôpitaux Universitaires de Strasbourg (HUS). Ce qui implique :

  • Que vous devez continuer à vous inscrire annuellement à la faculté de médecine, de pharmacie ou de chirurgie dentaire ;
  • Que vous continuez à préparer votre DES sous la responsabilité de votre coordonnateur de spécialité ;

Néanmoins, à partir de ce moment :

  • Vous êtes nommé par le Directeur Général du CHU de Strasbourg Docteur Junior. Ce nouveau statut pour les praticiens en formation est spécifique. Il est distinct du statut d’interne.
  • Vous exercerez vos fonctions de Docteur Junior dans les différents lieux de stage de la subdivision (ou de l’interrégion le cas échéant).

 

Votre To do List

  • Suivre votre dossier administratif :
    votre dossier constitué aux HUS vous suit pendant toute la phase de Docteur Junior. Si vous êtes en stage dans un autre établissement, vous devez prendre contact avec les Affaires Médicales de votre établissement pour établir un dossier local.
  • Votre inscription au Conseil départemental de l’Ordre :
    trois mois après votre nomination en qualité de Docteur Junior, vous devrez formuler une demande d’inscription sur un tableau spécial auprès du Conseil départemental de l’ordre des médecins du Bas-Rhin (Conseil national de l’ordre des pharmaciens pour les étudiants inscrits en biologie médicale).
  • Effectuer un entretien individuel :
    vous devez vous mettre en relation avec votre coordonnateur local de spécialité et le responsable de votre terrain de stage pour établir la nature, le nombre et les conditions de réalisation de vos futurs actes médicaux sous le régime de l’autonomie supervisée. Tous ces éléments sont inscrits dans un contrat de formation. Les actes doivent progressivement être diversifiés pour recouvrir toutes les mises en situation.
  • Sécurité sociale :
    vous restez affilié au régime local et au régime de retraite complémentaire de l’IRCANTEC (Institution de retraite des agents non titulaires de l’État et des collectivités locales).
  • Tenues professionnelles :
    pas de changement par rapport au statut d’interne. En cas d’affectation aux HUS, elles seront disponibles au sein du service d’affectation. En cas d’affectation hors HUS, vous devez vous renseigner auprès de votre établissement d’accueil.

 

Votre statut

Praticien en formation, vous êtes un agent public. Vous exercez des fonctions de prévention, de diagnostic et de soins par délégation et sous la responsabilité du praticien dont vous relevez mais dans l’optique de parvenir progressivement à une pratique professionnelle autonome. Vous suivez votre formation sous le régime de l’autonomie supervisée. Les actes réalisés sous ce régime le sont par le Docteur Junior seul.

Lien vers le référentiel de mise en situation pour acquérir progressivement une pratique professionnelle autonome : https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000041423934/

La supervision est assurée par un praticien auquel le Docteur Junior peut avoir recours à tout moment, conformément aux tableaux de service.

Les dispositions réglementaires des internes sur le temps de travail s’appliquent aux Docteurs Juniors. L’obligation de service est donc de 8 demi-journées par semaine. Vous disposez de 25 jours ouvrés de congés payés annuels.

Les dispositions disciplinaires des internes s’appliquent aux Docteurs Juniors.

 

Vos stages

En tant que Docteur Junior, vous exercerez pour une durée annuelle ou semestrielle dans des lieux de stage spécialement agréés pour la phase de consolidation au niveau régional.

Les choix de stage débutent au mois de mai selon une procédure de mise en relation entre les vœux d’affectation des étudiants classés par ordre de préférence et les vœux des terrains de stages qui classent également les étudiants par ordre de préférence. A l’issue du choix, durant l’été, votre affectation est prononcée par le Directeur général de l’Agence Régionale de Santé.

Vous êtes tenu de joindre votre poste sans délai dès la date de début de stage. En cas d’impossibilité majeure, vous devez en avertir la Direction des Affaires Médicales et de la Stratégie Médicale Territoriale et votre responsable de service et fournir tout justificatif de votre absence.

Il est possible de réaliser des stages dans une autre région durant la phase de consolidation suivant la procédure applicable aux demandes de stage hors subdivision. Il incombe donc de constituer un dossier de demande de stage hors subdivision pour le soumettre à la commission compétente.

Attention :Le dossier complet doit être envoyé à l’ARS Grand Est, à votre faculté, ainsi qu’à la DAMSMT au moins 8 mois avant le début du stage envisagé pour pouvoir être pris en compte.

 

Gardes et astreintes

Le docteur junior participe au service de gardes et astreintes des étudiants de troisième cycle des études de médecine, d’odontologie et de pharmacie mais il peut aussi, à sa demande, être autorisé à participer, dans le cadre de ses obligations de service en stage et compte tenu des nécessités pédagogiques, au service de gardes et astreintes médicales (sur le tableau de gardes séniors).

Cette autorisation est délivrée par le directeur de la structure d’accueil, en accord avec le praticien dont il relève, pour la durée restante du stage, et après avis du chef de service. Elle est transmise au conseil de l’ordre auquel le docteur junior est inscrit.

Pour chaque garde ou astreinte médicales, le directeur de la structure d’accueil communique préalablement au conseil de l’ordre les éléments relatifs à celles-ci, notamment les dates et lieux où le docteur junior les assure. Ces éléments sont enregistrés par le conseil de l’ordre.

Vous pouvez consulter via ce lien la  liste des spécialités dans lesquelles cette autorisation peut être accordée : https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000041423925/

 

Votre rémunération

Les textes (à compter du 1er novembre 2020) prévoient qu’en qualité de Docteur Junior vous percevrez :

Une rémunération annuelle de 32 125 euros bruts, dont 5 000 euros de prime d’autonomie supervisée, la première année.

Une rémunération annuelle de 33 125 euros bruts, dont 6 000 euros de prime d’autonomie supervisée dès lors que vous accomplissez une deuxième année.

La prime est versée mensuellement et soumise à cotisations IRCANTEC.

Votre rémunération se situe donc à un niveau intermédiaire entre celle d’un interne de cinquième année (incluant la prime de responsabilité) et celle d’un assistant de première année (incluant la prime d’engagement de service public exclusif).